...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 • FRANCESCA S. TOWER

Aller en bas 
AuteurMessage
Francesca S. Tower
BLIND BUT PROUD

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: • FRANCESCA S. TOWER   Mer 6 Fév - 18:16



FRANCESCA S. TOWER

Fiche #... (à ne pas modifier)

    Une douce musique vint effleurer ses joues avant de se loger dans ses oreilles. Francesca passa une main dans ses cheveux et bailla. Encore un longue journée s’annonçait. C’était aujourd’hui qu’elle devait passer son examen final. Elle déposa ses pieds sur le carrelage frais et attrapa une serviette de bain. Un frisson la parcourut et elle se dépêcha de s’emmitoufler dans la serviette. Francesca n’était pas à tendance frileuse mais elle avait du mal à supporter le carrelage. Elle chercha à tâtons le meuble où se trouvaient ses vêtements.


    FLASH BACK

    Francesca était assise dans l’herbe et jouait avec le chiot qu’elle venait de recevoir. Sa mère parlait avec son père dans le salon, mais Francesca entendait les quelques phrases qu’ils prononçaient tristement.


    |Mère| J'y ai été…

    |Père| Alors ?

    *Sanglots*

    |Mère| Elle… Sa vue baisse catastrophiquement… Une maladie pigmentaire…

    |Père| C’est pas vrai…

    |Mère| Dans quelques jours, elle sera…


    Francesca venait de se boucher les oreilles, refusant d’entendre le mot fatidique. Elle savait bien sûr de quoi il en retournait, malgré ses cinq ans. Elle était assez intelligente pour savoir qu’elle ne verrai plus rien de toute sa vie, et assez maligne pour profiter à fond de ses derniers moments de couleurs, malgré le noir qui s’installait petit à petit.

    Un papillon passa par là, et sa déposa quelques brins d’herbe plus loin. Elle le fixa assez longtemps pour en voir les couleurs, toutes. Au départ, elle apercevait un bleu, profond. Mais en y regardant mieux, elle aperçut du rouge, jaune et vert. Elle fut prise d’un coup d’une infinie tristesse, se rendant compte qu’elle ne pourrait plus rien admirer de tel. Elle voulut donc l’attraper pour pouvoir l’admirer plus longtemps. Elle se pencha et lança sa petite main dessus. Malheureusement, il était plus rapide qu’elle. Il s’envola et elle ne le revit plus. Une larme coula le long de sa joue et sa vue se brouilla.

    *Ne pas pleurer, juste pour papa et maman.*

    Elle se coucha et son chien vint s’allonger près d’elle. Elle mit une main sur son ventre et le fait de pouvoir le toucher, le sentir, l’embrasser ou encore écouter ses ronflements la rassura. Elle s’endormit un sourire aux lèvres.

    FLASH BACK


    Oui, Fran’ était aveugle. Maintenant, après 13 ans d’infirmité, elle s’était fait à ce mot. Elle n’avait plus peur de le prononcer, et en était presque fière. Elle se disait que la personne à qui elle l’avouait ne pourrais jamais tenir une semaine à sa place. Alors qu’elle supportait toutes ses journées avec fierté.

    Francesca venait de s’habiller. Elle avait mis un simple tee-shirt en coton et un gilet en laine. Au dessous, elle portait un jean. Paraissait-il que ce pantalon était à la mode. Et bien, Francesca n’a jamais pu voir à quoi cela ressemblait. Mais la texture lui plaisait. Elle ne pouvait pas penser aux couleurs, malgré qu’on lui avait dit qu’il était bleu. Elle avait une vague définition du bleu. Elle se raccrochait à l’image du papillon, mais au fil des années, cette image devenait de plus en plus floue.

    Fran’ éteint la radio, sortit de sa salle de bains et descendit les escaliers. Ces escaliers si familiers, si facile à parcourir. Ces escaliers qu’elle contait quitter l’année suivante. Et oui, Fran’ se sentait capable de partir à l’université. Elle avait eu 18 ans une semaine auparavant et avait commencé ses examens de terminale aussi une semaine avant.

    Fran’ avait quitté l’école à ses cinq ans, quand elle n’arrivait plus à supporter les remarques des autres élèves de sa classe de maternelle. Des remarques fusillantes sur sa façon d’analyser les choses, sur son infirmité et sur ses yeux. Ses yeux restaient fermés. Elle aurait bien pu les ouvrir, mais ça lui faisait peur. Elle avait peur de se rendre à l’évidence trop brusquement. Mais maintenant, ses yeux restaient bel et bien ouverts, comme une personne normale.
    Soit, depuis ses cinq ans, donc, elle recevait ses cours à domicile. Sa mère les lui donnaient. C’était elle qui lui avait appris à écrire, à lire et à compter.

    Maintenant, elle avait 18 ans et cela faisait un mois qu’elle allait dans une école spéciale pour aveugles. Elle apprenait là à se préparer aux examens qui lui fourniraient son diplôme tant attendu. Ce diplôme qui lui offriraient enfin une totale liberté. Pas qu’elle était emprisonnée dans sa vie de famille, mais ses parents étaient un peu trop… lourds. Trop sécurisant, oppressant. Mais elle était quand même heureuse de les avoir. Mais elle comptait partir dans une université normale. Presque normale. Dans cette université, il y avait juste le moyen d’obtenir ses feuilles de cours en brai. C’était la seule chose différente et c’était tout ce qu’il suffisait à Francesca. D’après les professeurs de préparations aux examens, elle était douée. Très intelligente et n’aurait sûrement pas de mal à réussir ses examens. Si elle écoutait un maximum en cours, les feuilles de cours qu’elle recevrait par la suite ne lui serviraient qu’à étudier en détails.

    Francesca était anxieuse. Elle attendait le moment de pouvoir partir à l’université. Mais évidemment, il faudrait absolument qu’elle insiste sur le fait d’emmener son chien. Sinon, elle ne pourrait pas partir. En effet, ce labrador qu’elle avait obtenu à ses cinq ans avait été par la suite formé pour les aveugles. Il la suivait donc partout.

    Fran’ avait de jolies boucles. La seule chose dont elle était sûre, puisqu’elle pouvait les toucher. Mais comme elle ne pouvait voir, la couleur de ses cheveux lui importait peu, même si ses parents étaient certains qu’ils étaient châtains foncés et que ses yeux étaient marrons.

    Francesca arriva dans le hall d’entrée et passa à la cuisine. Sa mère était assise à la table, attendant sa fille. Elle se leva presque avant qu’elle n’entre. Elle s’approcha, embrassa Frances’ et la rhabilla un peu.


    |Fran’| Mamaaan…

    Une longue plainte poussée, suivie un geste d’impatience. Francesca avait de plus en plus de mal à supporter la façon ‘mère-poule’ alors que cette femme y prenait goût. Francesca sentit sa mère se raidir et reculer d’un pas.

    |Mère| Désolée…

    Francesca rougit et se rapprocha de sa mère pour l’étreindre dans ses bras. Elles faisaient presque la même taille.

    |Fran’| Pardon, mais tu dois arrêter de me materner comme ça.

    Elle avait parler dans un sourire léger, avait reculé d’un pas et fait demi-tour.

    |Fran’| Tu viens ?

    Francesca venait de rejoindre le hall d’entrée à nouveau et d’attraper son sac de cours préparé la veille et sa veste légère, malgré le soleil qui tapait. Ce soleil qu’elle ne pouvait pas admirer, mais qu’elle pouvait bel et bien sentir plus que n’importe qui. Elle sentit son chien sauter sur sa jambe. Elle s’exclama avant de lui caresser la tête.

    |Fran’| Joy !

    Elle avait sentit le sourire dans sa propre voix. Elle sortit suivie de son chien et s’approcha de la voiture. Elle était toujours garée au même endroit pour ne pas perturber la jeune fille, même si elle savait que ça ne la perturberait pas si ça n’était pas le cas. Elle rentra dans la voiture ouverte et s’installa sur le siège passager. C’était un des problèmes qu’elle se forçait à oublier. Elle ne pourrait jamais conduire. Mais une chance était qu’elle n’avait jamais été tentée de le faire. Elle entendit sa mère monter à sa gauche et allumer le moteur. Puis elle sentit la voiture vibrer et comprit de suite qu’elles étaient en route.
    Fran’ passa une main sur son ventre. Elle avait la chance de n’être pas grosse. Mais c’était sûrement dû à ses années de gym. Elle avait fait de la course à l’aide d’un guide pendant plusieurs années et avait arrêté pas si longtemps avant.

    La voiture ralentit et s’arrêta. Fran’ posa une main sur la poignée, s’apprêtant à sortir.


    |Mère| Attends !

    Fran’ laissa sa main sur la poignée mais ne la tira pas, ayant bien compris ce que voulait dire sa mère. C’est seulement quand elle entendit le moteur se couper et ouvrit la portière. Elle sortit, entra presque aussitôt dans le bâtiment pour n’en sortir que quelques heures plus tard.

    • Quatre heures plus tard… •

    Francesca sortit et rejoint sa mère, arrivée cinq minutes auparavant, dans la voiture. Elle essayait de contenir son sourire mais la tentation était trop forte. Elle ne put même pas attendre que ça mère lui demande ses résultats.

    |Mère| Alors ?

    |Fran’| J’ai réussiiii !

    Sa mère la prit dans ses bras. Une victoire de plus pour l’aînée des Tower. Elles rentrèrent en vitesse, Francesca tenant fièrement son diplôme dans ses mains. C’était la troisième fois qu’elle demandait à sa mère de lui lire. Elle rayonnait. Arrivée à sa maison, elle sortit de la voiture et courut jusqu’à la maison. Elle appela son père, au boulot et lui annonça la bonne nouvelle. Elle envoya aussi un message à sa sœur, en cours à cette heure-ci.

    Sa sœur s’appelait Katy. Elle avait deux ans en moins que Francesca et les deux sœurs s’entendaient à merveille. Elle contait rejoindre Fran’ à l’université, deux ans après.



DIVERS


  • Avatar : Jennifer Love Hewitt

  • Avis sur le Design : Génial

  • Comment trouvez vous le forum ? J'aime le contexte, et le niveau

  • Comment avez-vous connu ce forum ? Partenariats


Dernière édition par le Lun 11 Fév - 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesca S. Tower
BLIND BUT PROUD

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: • FRANCESCA S. TOWER   Lun 11 Fév - 18:21

J'ai finiii x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison O. Wilde
Fondatrice
THIS IS ENGLANDavatar

Messages : 265
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: • FRANCESCA S. TOWER   Lun 11 Fév - 20:08

    Bien Validé

_________________

    "Conquest !!
    She was just another conquest
    Didn't care whose heart was broke
    Love to him was a joke
    'til he looked into her eyes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • FRANCESCA S. TOWER   

Revenir en haut Aller en bas
 
• FRANCESCA S. TOWER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pokémon tower defense.
» cursed treasure
» Galerie of Dollies
» Evoli a echanger
» Mika Rosalden [Terminée !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOST REFLECT * :: AT BEGINNING * :: Présentations & Postes vacants. :: Fiches validées-
Sauter vers: