...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mademoiselle Jennings *

Aller en bas 
AuteurMessage
Beryl H. Jennings
Douce Chipie
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 27/01/2008
Localisation : Un peu partout.

MessageSujet: Mademoiselle Jennings *   Dim 27 Jan - 23:46




« On me dit que nos vies ne valent pas grand chose,
elles passent en un instant comme fanent les roses.
On me dit que le temps qui glisse est un salaud,
que de nos chagrins il s'en fait des manteaux,
pourtant quelqu'un m'a dit que tu m'aimais encore, serait-ce possible alors?
»


BERYL HANNAH JENNINGS
Fiche # ... (à ne pas modifier)




    Nom : JENNINGS

    Prénoms : Beryl Hannah

    Date & Lieu de naissance, Age : Liverpool, Angleterre. //18 mai 1985. // 23 ans.

    Profession : Vendeuse au magasin de mode H&M, au coin d'Oxford Street.

    Groupe : Adults.




    Le physique. Est-ce vraiment ce qui compte, quand on voit une personne pour la première fois? Pour Beryl, ça l'est. C'est pourquoi elle soigne tout particulièrement le sien. Sa silouhette est délicate, fine, mais malgré tout lourde, bien qu'elle s'entraine pour rester en forme. Ses jambes sont courtes, sans être trop grosses. La jeune femme a de larges épaules, ainsi qu'une poitrine assez généreuse. Vous l'imaginez sans doute maintenant comme une espèce d'homme-en-fait-femme, mais ce n'est pas du tout le cas. Au contraire, Beryl est très jolie, et en général les regards critiques s'attardent sur son visage plutôt que sur son corps. Elle possède également une démarche aisée et légèrement snobe, qui reflète son caractère. Finalement, notre personnage est une vraie fashion victim: S'habillant souvent en Prada, bien qu'elle ait des vêtements offerts par son emploi (H&M). Elle passe du chic tailleur au confortable jean: Ses goûts sont assez diversifiés en matière de vêtements. Par contre, Beryl trimballe toujours une panoplie d'accessoires sur elle. Cette dernière en a un garde-robe (ou presque...) à la maison. Quand on la voit, elle porte toujours un de ses nombreux sacs à mains. On peut alors croire qu'elle est une espèce de fille de riche, mais non, au contraire! Ses accessoires sont bon-marché, et çela lui convient parfaitement. Les mains de la jeune femme sont délicates, et ses ongles très soignés. Pour les pieds, c'est la même chose. Elle en prend très soin.

    Son visage est ce qu'elle préfère dans son physique: Doux, mignon. Un peu surélevé par son long cou. Ses yeux sont d'un brun foncé et profond, toujours maquillés d'une quelquonque couleur, toujours arrangée avec ses vêtements & accessoires. Par contre, un trait de crayon noir persiste toujours dessous. Les sourcils de Beryl sont parfaitement dessinés, bien qu'elle ne les épile que peu. Son nez est pointu, et ses narines plutôt horizontales. Ses oreilles sont petites, toujours cachées derrière ses cheveux épais, bruns. Ces derniers lui tourbillonnent autour des joues, les rehaussant encore quelque peu. Elle les brosse toujours de la même façon, les attachant rarement. Cela lui plait comme ceci. Finalement, sa bouche est l'élément principal qui caractérise le visage de notre personnage: Elle est assez grosse, très souvent colorée de rouge à lèvre très rouge, ou très foncé, pour la mettre très en valeur. Derrière ses lèvres se cachent des dents blanches, dont elle a toujours été très fière.




    Jeune femme que la plupart des gens étiquettent comme " Superficielle ", Beryl Jennings tient toujours pour acquis un caractère légèrement snobe, mais quand on la connait bien, et qu'on s'intéresse à elle, on remarque qu'elle est en fait gentille et affectueuse. Très féminine, elle ne rate jamais une occasion de se faire belle, et tient énormément à son physique, ce qui prouve qu'un de ses défauts est de toujours juger sur les apparences, un peu trop, la première fois que quelqu'n lui apparait. Quand elle s'ennuie avec quelqu'n, elle peut lâcher quelques remarques déplacées ou vexantes, ce qui lui vaut de nombreux regards noirs, mais elle s'en fiche et se tait. Lorsque les autres la critiquent et commèrent derrière son dos, la jeune brune marche la tête haute et se moque de leurs remarques. En gros, elle dit toujours ce qu'elle pense et n'est pas du tout hypocrite, gens qu'elles trouvent misérables et timides. Elle même ne l'est pas du tout, au contraire, elle est spontanée et souriante la plupart du temps. La première fois qu'on la voit, si elle est de bonne humeur, on peut la trouver sympathique, légère. Si son humeur est mauvaise, elle pourrait finir à se faire traiter de " bitch " ou de pie.

    Ce qui lui remonte (presque) toujours le moral, est sa cousine & meilleure amie, Penelope Lancaster, qu'elle surnomme machinalement Penny. Cette dernière habite l'appart' avec Beryl, de temps à autre, quand elle a envie, mais le plus souvent, elle est là. Il lui arrive quelques fois de sortir avec ses amis du lycée, toutefois. Beryl et elle sont inséparables et trainent toujours ensemble, ce qui rend la jeune femme plus gentille chaque jour, car Penny est un vrai ange (ou presque!). Quand elles se disputent, ça ne dure jamais longtemps. Beryl aime beaucoup passer du temps pour elle, à se pomponner, souvent avec sa cousine, encore une fois. Le téléphone est un de ses meilleurs amis, et elle n'est pas du tout ce qu'on peut considérer comme une " intello ". Au contraire, elle déteste lire et n'étudie que très rarement. Plus tard, elle voudrait s'enfoncer dans l'industrie de la mode, car la seule chose qu'elle sait bien faire, c'est conseiller les gens dans ce milieu: Elle travaille au magasin H&M, au coin d'Oxford Street, et adore son boulot. Ça paye bien, et c'est pour le moins correct, ce n'est pas comme si elle devait calculer des chiffres à longueur de journée...





    Famille : James & Ashley Jennings, les parents de Beryl, vivent maintenant en Caroline du Sud, aux États-Unis, et leur fille unique vient les visiter une fois les deux ans environ. Les deux ont pris leur retraite de journalistes là-bas, désirant relaxer et s'éloigner de l'immense ville qu'est Liverpool. Ils ont dans les 60 ans et s'éloignent un peu plus de Beryl chaque fois qu'elle les rencontre. Leurs sourires deviennent un peu plus tendus chaque fois qu'elle pose sa valise dans leur villa, et les dialogues finissent par de longs silences polis. Entre eux, les relations restent strictes et froides, bien que la jeune femme les ait toujours vus blonds, aux yeux bleus, aux lèvres roses, pleines de couleur. Ces couleurs diminuent de clarté au fil des années.

    La seule personne qui est vraiment de la famille pour Beryl est sa cousine Penny, avec qui elle passe le plus de son temps, si ce n'est pas au boulot. Penelope a 16 ans, et va au lycée. Les week-ends elle vient souvent squatter l'appartement de notre personnage et trainer avec elle dans les pizzérias du coin. Beryl la voit brune, les yeux bleus, les cheveux courts, arrivant au menton, environ. D'après elle, elles se ressemblent intérieurement. Autrement, la jeune femme n'a que très peu d'amies, et est plutôt solitaire. Elle traine quelque fois avec les autres vendeuses de H&M, mais sans plus.

    Enfance & Histoire : Beryl Hannah Jennings est née un 18 mai de l'année 1985, à l'hopital général de Liverpool. Ses parents voulaient un prénom unique, avec des lettres un peu mélangées de leur deux noms à eux: Cela a donné le nom de notre personnage. L'accouchement s'était déroulé sans problème, le bébé était en parfaite santé. Le bonheur. James et Ashley Jennings avaient toujours une crainte agaçante de tous les problèmes possibles et inimaginables qui pouvaient arriver à chaque épisode difficile de la vie. Ces problèmes, toutefois, ne leur tombaient jamais dessus. Dieu merci. Le bébé était mignon, et bien que tout le monde le voyait sous un différent jour, pour tous, il était très joli.

    Beryl grandit dans une atmosphère stricte et précise: Chaque chose, dans la maison des Jennings, était décidée de manière générale, et chacun avait une routine la semaine et le week-end. C'est ainsi que la petite fille apprit à marcher, parler et manger proprement, d'une manière perfectionniste. Elle ne se faisait presque jamais gronder et ne se rebellait pas. Elle n'eut pas de crise du « Non » à deux ans, ni de moments enfermés dans sa chambre, ou presque. Elle était l'enfant parfaite. Lors de son premier jour d'école, elle se fit une amie, Rachel Collins, qui devint alors son inséparable copine de tous les jours. Elles se surnommaient les âmes soeurs et jouaient toujours ensemble, ne se mêlant que très peu aux autres. Les notes de Beryl, toutefois, étaient les seules choses qui n'étaient pas parfaites chez elles: Elles se situaient tout juste dans la moyenne, même quelques fois plus bas, alors que celles de Rachel étaient les meilleures. Mais jamais elle ne se disputaient, jamais, jamais.

    Pendant ces temps, la petite fille commençait à s'éloigner de ses parents, ne les regardant que très rarement dans les yeux, ne leur adressant presque plus la parole, pour une raison inconnue. Sa scolarité se fit, quelques fois difficilement, elle eût besoin d'un tuteur lorsqu'elle commença la quatrième, et malgré ses protestations, ses parents l'obligèrent à suivre des cours du soir. L'horreur, pour elle, la petite fille coquette qui trainait toujours avec Rachel et qui s'attirait les regards des garçons. Elle n'était plus parfaite, ne parlait plus à ses parents, ou presque, et se disputait souvent avec eux. Sa crise était finalement arrivée, celle de l'adolescence. Beryl entra dans différentes phases, emo, punk, barbie, tout ce que vous voudrez. L'ado normale, quoi.

    Jusqu'au jour où ses notes baissèrent d'encore une coche. Elle avait alors 18 ans et allait rater sa terminale. Ses parents se mirent en colère, et lorsqu'elle rentra à la maison en douce, lui hurlèrent qu'il était temps qu'elle se prenne en main et qu'elle fasse quelque chose de sa vie. Si elle continuait comme ceci, elle ne deviendrait jamais rien. Eux-mêmes, journalistes, avaient tracé leur avenir depuis leur tout jeune âge, et étaient inquiets pour leur fille qui foutait tout en l'air. Ils décidèrent alors de lui interdir de voir Rachel jusqu'à ce que sa moyenne augmente. Ce fût alors la crise. Beryl, enragée, monta sans dire un mot dans sa chambre, fit sa valise et cria à ses parents en claquant la porte:

    « Je pars à Londres chez les Lancasters. Allez-y, prenez la, votre foutue retraite en Caroline du Sud. Je me trouverais un boulot et un appart'. Vous avez ce que vous voulez: J'vois plus Rachel. Allez tchuss. »

    Ainsi, pendant quelques jours, Beryl habita chez Penny Lancaster, sa cousine, qu'elle avait toujours considéré comme sa deuxième meilleure amie, après Rachel. D'ailleurs, Beryl ne lui avait même pas dit adieu et avait rompu tout contact avec sa vie de Liverpool. Elle voulait tout oublier. Elle trouva un boulot au H&M du coin, travailla fort et finit par se payer un appartement convenable. Elle vit à Londres depuis maintenant 5 ans, et est toujours célibataire, cherchant l'amour qu'elle n'a jamais trouvé chez ses parents. Penny vient lui rendre visite le week-end et toutes les deux sont devenues presque inséparables. Le courage de la jeune femme est remarquable certes, mais son indifférence l'est encore plus, n'est-ce pas? Qui sait, peut-être un jour Rachel Collins sonnera à sa porte. Et tout recommencera.

    Rêves et projets pour l'avenir : Beryl et Penny rêvent ensemble de s'avancer dans le district de la mode et de devenir conseillères pour les acheteurs: La jeune femme n'ayant aucun talent précis en dessin, photographie ou autre, elle se dit qu'elle trouvera bien quelque chose dans l'industrie folle des vêtements qui lui conviendra: Pour l'instant, elle aime son boulot. Elle n'a pas de rêve précis mais elle ne dirait pas non de partir faire le tour du monde, car Beryl ne voyage que très peu, si ce n'est que pour rendre des visites tièdes à ses parents en Caroline.





    Avatar : Rose McGowan.

    Avis sur le Design : J'aime beaucoup l'ensemble.

    Comment trouvez vous le forum ? J'adooore le contexte, j'ai trouvé ça super bien imaginé. Donc oui, génial quoi.

    Comment avez-vous connu ce forum ? Par partenariat... Je dois dire que j'ai hésité longtemps à m'inscrire et pis... J'ai craqué!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beryl H. Jennings
Douce Chipie
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 27/01/2008
Localisation : Un peu partout.

MessageSujet: Re: Mademoiselle Jennings *   Lun 28 Jan - 1:31

Voilà, j'ai terminé =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison O. Wilde
Fondatrice
THIS IS ENGLANDavatar

Messages : 265
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Mademoiselle Jennings *   Lun 28 Jan - 19:48

    VALIDE

_________________

    "Conquest !!
    She was just another conquest
    Didn't care whose heart was broke
    Love to him was a joke
    'til he looked into her eyes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mademoiselle Jennings *   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mademoiselle Jennings *
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mademoiselle "LYLY"
» Mademoiselle Alice Hargreaves .
» Les aventures de Mademoiselle Petra
» La formidable Fumerie de Mademoiselle Tan [Fermée par la Marine]
» bonjour mademoiselle sa vous direr un liens avec moi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOST REFLECT * :: AT BEGINNING * :: Présentations & Postes vacants. :: Fiches validées-
Sauter vers: