...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Leanne Saint James { terminée. #006

Aller en bas 
AuteurMessage
Leanne Saint James
Pumpkin Soup
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 26

MessageSujet: Leanne Saint James { terminée. #006   Dim 13 Jan - 16:43



Leanne { Sixtine } Saint James.
Fiche #006


[ source ]

« Que les apparences soient belles, car on ne juge que par elles. »



      CREDIT : 0
      INSERT COIN

    Leanne Saint James balança un bon coup de pied dans le flipper, tout en sifflant entre ses dents quelque chose comme « saleté de machine ». Puis elle fit volte-face, et décocha un immense sourire made in Leanne aux quelques ados qui se tenaient derrière elle. Je ne sais pas si vous voyez le genre de sourire. C'était une grande banane débordante de vie et d'enthousiasme, avec un peu d'ironie - juste assez pour que l'interlocuteur sente que quelque chose dans les yeux de la jeune fille lui échappait, mais pas trop, pour qu'il ne s'estime ni méprisé ni mis à l'écart. Leanne était cet équilibre subtil, dans tout ce qu'elle faisait ou disait, et le message passait parfaitement, quel que soit le physique qu'on lui attribuait. C'est sans doute en partie pour ça qu'elle était populaire. Elle regarda quelques instants de plus le « INSERT COIN » qui clignotait, et décida que, finalement, elle préférait aller danser plutôt qu'affronter une nouvelle fois le flipper. Elle louvoya entre dadais dégingandés et pouffiasses trop maquillées pour se frayer un chemin jusqu'à la piste de danse, au beau milieu du bar. Le DJ était en sueur et une banderole proclamait : « Le Cat's Dance vous souhaite une bonne année » - c'était tellement ringard que c'en devenait classe. Leanne aussi se sentait très classe, ses longs cheveux blonds et fins virevoltant à droite à gauche, et lorsqu'elle reconnut les premières mesures de Tainted Love de Depeche Mode, elle descendit ses lunettes de soleil type aviateur sur son nez, s'imaginant follement seventies alors qu'elle était surtout follement ridicule avec son look je-me-protège-de-la-lumière-des-spots. Trois quarts d'heure plus tard, l'adolescente transpirait encore plus que le fameux DJ et avait la voix cassée à force de hurler « Panic ! At the Disco ! Panic ! At the Disco ! » (elle adorait vociférer le nom de ce groupe, dans n'importe quelle situation). Elle fixa l'heure du crime à 23:02 pour ce soir-là - peut-être parce qu'il était justement 23:02 - et sortit dans un Londres glacé.

    Il faut savoir que, dans le vocabulaire de Leanne, « c'est l'heure du crime » signifiait « c'est l'heure d'aller consommer ma dose de tabac », allez savoir pourquoi. Nous avons tous des phrases, des expressions farfelues qui nous trottent dans la tête et qui surviennent souvent plutôt incongruement. Eh bien là, c'était pareil. La jeune fille, toute seule sous le réverbère borgne qui illuminait le parking derrière le bar, cilla et regarda le sol goudronné avec une vague pointe d'amertume dans le coeur - elle ne savait pas trop en quel honneur. Bon, c'est sûr, chaque fois qu'elle se retrouvait seule, son moral descendait un peu, et elle n'avait plus cette chose qui grinçait avec excitation dans ses entrailles, qui la transcendait et qu'on appelle « la joie de vivre ». Mais parfois, même si c'était ponctuel, Leanne n'avait aucune envie de compagnie, et c'est assez normal. C'est pourquoi ce malaise lui semblait assez... injustifié. Elle sortit d'un paquet noir un cigarillo à la cerise - vraiment dégueulasse, pour la plupart des gens. Mais elle, elle adorait ça. Surtout depuis qu'elle avait totalement arrêté de fumer les cigares de son père. Et surtout parce qu'elle n'aimait pas faire ce que les gens attendaient d'elle ; après tout, on l'aimait aussi pour son esprit vaguement contestataire assez puéril. Elle l'alluma soigneusement, la main en coupe autour du briquet pour protéger la flamme d'un vent inexistant. Elle tira une bouffée - merde, elle aimait vraiment la cerise.


    Antoine Saint James alluma soigneusement son énorme havane, la main en coupe autour du briquet pour protéger la flamme d'un vent inexistant. Puis, restant sur le balcon, il se retourna et observa sa fille quelques instants. D'un seul coup, il n'entendait plus la clameur nocturne de Paris, en contrebas. Juste les battements de son propre coeur. Leanne était occupée à colorier une image idiote, en prenant bien soin de dépasser des contours chaque fois que c'était possible. Lui souriait béatement, sourire qui ne le faisait plus tant ressembler à un puissant P-DG vivant dans le seizième qu'à un père heureux et émerveillé. Il l'ignorait, bien sûr, mais il était l'être le plus proche de la réalité quand il s'agissait de voir Leanne. Déjà grande et mince pour ses dix ans, elle avait des cheveux très longs et très blonds, de grands yeux ronds, une bouche étroite et bien dessinée - une vraie princesse. Certes, Antoine se représentait ses iris comme étant d'un bleu marine un peu houleux, alors qu'ils étaient tout simplement noisette. Mais c'était là la principale différence entre son jugement et la vérité pure. Quant à savoir d'où venait cette clairvoyance... Sa paternité ? Son aptitude presque télépathique à jauger les gens - très utile, d'ailleurs, dans les affaires ? Un peu des deux ? Peu importait de toute façon, il n'était pas au courant, personne n'était au courant. Et c'était peut-être mieux comme ça. Après avoir laissé ses pensées vagabonder où bon leur semblait, Antoine dut se résoudre à retourner travailler. C'était difficile. Ces trentes minutes de pause lui avait donné goût à la liberté, et il se demanda distraitement depuis combien d'années il n'avait pas fait une nuit de huit heures. Comme un vrai gamin, du bout de sa semelle, il éparpilla les cendres qui s'étaient déposées sur la dalle du balcon, poussa la porte-fenêtre, et traversa l'immense séjour à grandes enjambées résolues.


    Leanne lança son mégot dans le caniveau. Comme une vraie gamine, du bout de sa semelle, elle éparpilla les cendres qui s'étaient déposées sur le bord du trottoir. Elle rentra de nouveau dans le Cat's Dance surchauffé. Malgré le vacarme de Lust For Life, elle entendit qu'on l'interpellait (« Lily ! »). C'était Robyn Wilde. La jeune Saint James adressa un grand sourire à sa meilleure amie, laissant voir deux rangées de dents blanches implantées un peu n'importe comment - mais personne ne le voyait, elle comprise, et tout le monde s'en fichait de toute façon. Elles repartirent danser au milieu d'une foule de gamins insouciants et ne voulant rien faire d'autre qu'accueillir 2008 en étant complètement bourrés. Légitime n'est-ce pas ? Et puis ce n'était pas comme si Leanne, ou plutôt Lily maintenant que vous connaissez son surnom, était quelqu'un de raisonnable. Elle se foutait pas mal de savoir dans quel état elle finirait la soirée. D'autant plus que son petit ami Kenneth n'avait pas pu venir - par conséquent elle n'avait pas à se tenir un minimum correctement. C'est donc en gueulant aussi fort qu'Iggy Pop qu'elle fêta la nouvelle année, tout en se persuadant qu'elle serait encore assez consciente pour appeler chez elle le lendemain matin et donner ses meilleurs voeux à sa petite soeur Emma. « Le vieux sergent Pepper a perdu ses médailles Au dernier refrain d'Hello Good Bye Hello Good Bye... »

    Rétrospectivement, je pense que si j'avais su que je disparaîtrais ainsi quelques jours plus tard, je n'aurais pas agi différemment. Parce que la musique et la danse sont les meilleurs moyen de profiter des secondes qui nous restent, et parce que se serrer contre ceux qu'on aime en attendant que l'heure fatidique arrive revient à gâcher ses dernières minutes.




    DIVERS.

  • AVATAR : Clémence Poésy <3
  • AVIS SUR LE DESIGN : Il est sublime, j'en bave jusque par terre.
  • COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Extraordinaire.
  • COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Raisso <3 (Autumn J. Gray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leanne Saint James
Pumpkin Soup
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Leanne Saint James { terminée. #006   Sam 19 Jan - 17:51


    Voili voilou, j'ai terminé =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison O. Wilde
Fondatrice
THIS IS ENGLANDavatar

Messages : 265
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Leanne Saint James { terminée. #006   Sam 19 Jan - 17:54

Oh...I LOVE.

Je te valide bien sur <3 bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leanne Saint James { terminée. #006   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leanne Saint James { terminée. #006
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. Duo surprise ?!
» Les gens détestent voir débarquer des gens qui ont du talent, surtout ceux qui n'en ont pas.
» Éclaircies à l'horizon [98/99][PV James][Terminé]
» Studieuse réunion, ou presque [James] -- Terminé
» (terminé) | Remettre les pendules à l'heure du Préfet En Chef... Lily & James

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOST REFLECT * :: AT BEGINNING * :: Présentations & Postes vacants. :: Fiches validées-
Sauter vers: