...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 | Alix R. Evigan |

Aller en bas 
AuteurMessage
Alix Evigan

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/02/2008
Localisation : London

MessageSujet: | Alix R. Evigan |   Mar 19 Fév - 13:49

free music














|A|lix |R|ose |E|vigan








Ipswich, Août 2007,

== DRING!!!==

~ Bruit de verre brisé ~


- mais quelle gourde! soupira une voix endormie.

Une jeune femme se leva, ramena d’un grand coup la couette mauve de son lit vers elle et s’enroula à l’intérieur. Puis d’un pas traînant alla ramasser l’oreiller qu’elle venait de lancer sur son réveil, qui avait entraîné dans sa chute, le magnifique vase en argile, que sa petite cousine lui avait fait… « c’est pas plus mal comme ça » pensa-t-elle en déposant les restes de cette œuvre d’art infantile dans la poubelle.

La jeune femme se retourna et se laissa tomber sur son lit. Sa chambre était plutôt jolie, en tout cas très décorée et personnalisée. Un ciel de lit en voile blanc tombait sur une montagne de coussins de toutes formes, couleurs et textures, qui étaient disposés de façon ordonner à la tête du lit. Sur les murs peints couleur violette, on pouvait lire quelques phrases écrit en calligraphie. C’est Alix qui les avait écrites à la plume et elle en rajouté une chaque fois qu’elle rencontrait une citation où une phrase qui la marquait. Près de la fenêtre, il y avait une chaîne hi fi, entourée de montagne de cd, qui s’étalait jusque sur le tapis. Une immense bibliothèque faisait face à cette fenêtre donnant vu sur l’océan Atlantique, la plupart des livres, elle ne les avait jamais ouvert mais ça ne l’avait pas empêcher de réussir son examen en juin dernier.

Alix Evigan avait 18 ans, née en 1989 à Limerick, une ville d’Irlande, dont elle n’a aucun souvenir, il faut dire qu’elle n’y ait pas resté longtemps, à peine un an, ses parents sont morts et elle a été aussitôt confié à une agence d’adoption, la famille de sa mère ne voulant pas d’elle à cause d’ancienne dispute et celle de son père étant inexistante. Étant bébé, elle n’a pas eut de difficulté à être adopté, les Evigan, une famille anglaise assez riche, la femme étant stérile, ils avaient trouvé leur bonheur avec la petite Alix, qui passa le reste de sa vie à Ipswich en Angleterre. Mais elle allait enfin voir de nouveaux horizons et quitter sa petite ville pour Londres. La faculté de droit l’attendait. Ça avait toujours était son rêve, devenir avocate. Depuis toute petite elle n’avait jamais changé d’idée, d’ailleurs ce n’était pas son genre de changer d’idée, la jeune fille était extrêmement têtue, limite obstiné, elle allait réussir.

Pourtant Alix n’était pas le genre d’élèves studieux qui se fixait un but et travaillait pour l’obtenir. Elle avait un but certes, mais ne c’était jamais foulé plus que ça pour y parvenir, sans travailler trop elle parvenait miraculeusement à obtenir des notes qui lui permettaient de passer dans les classes supérieurs et d‘obtenir ses diplômes, alors pourquoi forcer plus? Ça lui laissait plus de temps libre pour s’amuser. ça pour s’amuser elle s’est amusée pendant ses années lycée, un peu trop au goût de ses parents. Alix fait partit de ses esprits rebelles. Mais ce n’est pas juste une rebelle de l’adolescence, c’est une rebelle dans l’âme. Adolescente complexer par l’image qu’elle pouvait donné d’elle. Il faut marqué les esprits pour qu’on se souvienne de vous, il faut dégager quelque chose de particulier. Une prestance, du charisme.au lycée, tout le monde connaissait le nom d'Alix, elle ne faisait pourtant pas partie des filles dîtes populaires, mais on la connaissait et ça lui suffisait. Elle l’assume parfaitement sans en être pourtant fière. Elle est constamment insatisfaite. Elle reste tout de même une jeune fille avec qui il est agréable de passer une après midi entre copine ou une soirée en ville. Alix est très extravertie et n’a pas sa langue dans sa poche. Elle crie tout haut, non pas ce que les autres pensent tout bas, cela lui est égale, elle crie simplement ce qu’elle pense. Elle fonctionne à l’instinct, sans forcément penser aux conséquences, cette candeur, voir ignorance fait qu’elle n’a peur de rien. Se retrouvait seule dans une ville inconnue, loin de tous ses repères, sa famille et ses amis, ne lui fait pas peur, au contraire, elle aime le changement. Quant à ses amis, elle en a des tas sans en avoir vraiment.


- Alix! Dépêche toi! Tu travailles aujourd’hui il me semble! S’écria une voix à l'étage inférieur.


- oui maman, répondit trop doucement pour qu’on puise l’entendre la jeune fille.

Eh oui, Alix avait accepter de travailler cet été, disons plutôt que ses parents ne lui avaient pas laissé le choix. Ce qui énervait d’autant plus la jeune fille c’est qu’ils avaient largement les moyens de subvenir à ses besoins, étant leur seul enfant , et couvé comme elle l’était, mais là son père lui avait dit qu’il refusait de financer ses délires trop expansif de soirée ou de vacances. Et que si elle refusait de travailler il ne lui financerait pas son appartement à Londres. Alix n’avait jamais su si c’était à cause du mal qu’ils avaient eut à avoir un enfant mais dans son enfance elle fut tout ce qu’il y a de plus gâté, c’était la petite princesse qui avait tout ce qu’elle voulait, mais ça a bien changé quand elle a grandit en faisant nombreuses bêtises, fumé, découcher… ses parents agirent de façon plus stricte. Même si ça devait limiter ses sorties cela ne déplaisait pas à Alix qui détestait les enfants de bourge qui l’entouraient constamment.

Alix se leva ou plutôt se traîna jusque dans la salle de bain de sa chambre et entra dans une douche pour se réveiller. À en juger par les mouvements agités de ses bras cette douche était froide. Une fois sortie elle s’enroula dans une serviette et continua sa toilette. S’occuper d’un corps dont on ignore tout. On lui avait souvent dit qu’on la voyait brune ou rousse sulfureuse aux formes généreuses, mais elle le savait ou du moins l'espérait, ce n’était pas le cas et elle avait raison, elle était plutôt menue et avait des cheveux blonds et des grands yeux bleu gris, un petit visage d’ange et un sourire radieux qu’elle affiche pourtant souvent mais que personne ne voit réellement. La seule chose dont le jeune fille était sûre dans son apparence c’était les tatouages qu’elle c’était fait pendant son adolescence, rien de bien méchant des petits symboles par-ci par-là. Trois petites étoiles sur l’épaule droite, une dans le creux des hanches, et une hirondelle sur le poignée. À l’époque ces marques sur son corps n’étaient qu’une simple provocation envers ses parents, mais finalement maintenant ça faisait partie d’elle.


|M|édiocre et |R|ampant, et l'on arrive à tout



Elle attrapa un tablier blanc accroché sur un porte manteau contre sa porte et quitta sa chambre sans la ranger comme d’habitude…

Sa mère l’embrassa, elle attrapa une pomme et courut jusqu’au café où elle était serveuse pour l’été.

Alix est ce qu’on peut appelé une jeune femme dynamique, qui bouge tout le temps et pour qui il est dur voir impossible de se stabiliser. Sûrement trop peur de l’ennui, de disparaître. Quand on a pas d’image fixe, il faut s’adapter.



~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~




x Le nom qu’il y a marqué sur ton passeport c’est bien Alix Rose Evigan?
Oui.

x Pourquoi Rose?
C’est le nom de ma mère naturelle.

x L’adoption n’a pas était une étape trop dure? Comment l’as-tu surmonté?
Elle esquisse un sourire
Mes parents sont ceux qui m’élèvent, je n’ai pas le moindre souvenir de mes soit disant « parents naturels », j’étais bébé, je trouverais ça hypocrite de regretter quelque chose que je n’ai pas connu, ma famille c’est les Evigan. Et même si une certaine curiosité a pu faire que j’avais envie de les connaître où de savoir à quoi ils ressemblaient et ce qu’ils leur aient arrivé, ils sont morts, ils n’existent plus, c’est pas compliqué, c’est triste, certes, mais des tonnes d’inconnus meurent à chaque minute, sans que tout le monde ne soit pour autant, sans arrêt triste, mes parents naturels faisaient juste partie de ses inconnus.

x Tu ne sais pas comment ils sont mort?
Non et je ne vois pas ce que ça changerait.

x Est-ce qu’il y a quelque chose que tu regrettes dans ta vie?
Je n’ai que 18 ans j’ai la vie devant moi, si je commence déjà à regretter je n’ai pas fini.

xAs-tu déjà fumé?
Oui



x Tu fumes toujours?
Parfois

x As-tu déjà bu?
Oui et il m’arrive toujours de boire.

x T’es tu déjà drogué?
Elles commencent à devenir compromettantes vos questions. Mais faut pas se mentir passé un certain âge tout le monde a essayé au moins, si ce n’est pas pour faire comme tout le monde c’est juste par simple curiosité.

x As-tu déjà eut une relation sérieuse avec un homme ou autre?
Éclate de rire
Ou autre! Je ne suis jamais resté plus d’un mois avec quelqu’un et encore j’étais au collège, il me semble.

x Tu penses que ça vient de quoi?
Je ne plais pas aux hommes, je suis trop extravertie, où alors je ne leur plais que pour peu de temps, quelqu’un qui dis tout le temps ce qu’elle pense et qui ne se laisse pas faire, ça les lasse vite. Dans un couple il faut faire des compromis et je ne suis pas prête à en faire un seul.

x Tu penses être égoïste?
J’en suis sûre, mais je ne pense pas que se soit forcément mal, quand c’est bien dosé et maîtrisé, et pour maîtriser quelque chose, il faut commencer par l’accepter, je pense qu’on a tous une part d’égoïsme en nous.

x Paresse?
Ça m’arrive…

xOrgueil?
Parfois…

x Gourmandise?
Oui, je ne résiste ni au chocolat, ni aux framboises.



x Luxure?
Oui…

xAvarice?
Non

x Colère?
Oui malheureusement et je n’arrive pas à le contrôler.

x Envie?
Il m’arrive d’être jalouse.

x 18 ans et tu vas en faculté, tu as sauté une classe?
Oui, la grande section de maternelle, mais chut faut pas le dire
Elle rie.

x Pourquoi Avocate?
Je veux défendre les pires monstres de l’univers de la même façon qu’un innocent on reproche trop souvent aux avocats ce qui n’est pas de leur ressort. Il n’y a pas de méchant avocat, juste des juges crédules.


|A|mbitieux par |V|anité, |L|aborieux par |N|écessité, mais |P|aresseux... Avec |D|élices !



x Tu te vois comment dans le futur?
Je me vois me levant de ma chaise après avoir répondu à ta dernière question, je n’aime pas me projeter plus loi que mes yeux ne peuvent voir.

cherry




DIVERS


  • Avatar : Sienna Miller
  • Avis sur le Design : magnifique, Classe et sobre à la fois, mais pas commun pour autant ^^
  • Comment trouvez vous le forum ? J'ai tout d'abord était séduite par l'intrigue cette histoire de miroir me plait beaucoup
  • Comment avez-vous connu ce forum ? via un autre joueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Evigan

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/02/2008
Localisation : London

MessageSujet: Re: | Alix R. Evigan |   Mar 19 Fév - 16:49

Voila fiche terminée <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Ann Wilde
fondatrice
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 05/01/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: | Alix R. Evigan |   Mar 19 Fév - 17:58

Validée =D
Bienvenuue =)

_________________


«WHY WOULD I CARRY SUCH A WEIGHT ON MY SHOULDERS ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lost-reflect.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: | Alix R. Evigan |   

Revenir en haut Aller en bas
 
| Alix R. Evigan |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Alix Fils Aimé di sektè prive a remèt zam ilegal fannfwa yo
» Est au bar (Pv : Alix)
» Alix Merz [Serdaigle]
» Alix l'impératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOST REFLECT * :: AT BEGINNING * :: Présentations & Postes vacants. :: Fiches validées-
Sauter vers: